Les socialistes mexicains échouent à légaliser l'avortement

Publié le par Avortementivg

Suite à la légalisation de l'avortement dans la ville de Mexico mi-2007, les socialistes mexicains pensaient avoir introduit le loup dans la bergerie. Ce qui devait être une tête de pont n'est en fait resté qu'une enclave. Alors qu'ils avaient planifiés d'étendre la légalisation de l'avortement aux autres Etats du pays, toutes les tentatives ont cruellement échoué, même dans les Etats contrôlés par leur parti.

Selon le journal El Universal du 28 février, des initiatives pour légaliser l'avortement ont ainsi échoué dans trois des cinq Etats contrôlés par les socialistes mexicains, le PRD (parti de la révolution démocratique). "La proposition de dépénaliser l'avortement au Chiapas, au Guerrero, et au Zacatecas, trois des cinq Etats actuellement gouvernés par le PRD [...] n'ont aucune chance de succès. Un débat n'y est même pas envisagé". Bien que les socialistes de la ville de Mexico soient très pro-avortement, il n'en est pas de même des autres socialistes, souvent très pro-vie, dans un pays où les valeurs familiales sont encore très fortes.

De nombreux autres Etats ont déjà rejeté des propositions dans le même sens, comme l'Etat de Basse Caroline au Mexique, le Sonora, ou le Chihuahua, certains allant même jusqu'à inscrire le droit à la vie dès la conception dans leur constitution, verrouillant ainsi toute tentative future. L'Etat de Jalisco serait ainsi lui aussi en train de préparer un tel amendement à sa constitution. C'est donc l'effet inverse qui a été obtenu par les socialistes de la ville de Mexico.

Source : LifeSiteNews

A lire aussi :

La cour suprême de justice entérine l'avortement légal à Mexico

 

Mexique : l'Etat de Basse Californie inscrit le droit à la vie dans sa constitution

Publié dans Actualité Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article