Le Net pro-vie va-t-il être censuré?

Publié le par Avortementivg

C'est la question que l'on peut se poser, au regard d'une information en provenance d'un grand pays industrialisé : l'Australie. Ce dernier a en effet "blacklisté" des sites pro-vie, allant jusqu'à condamner à 11.000 dollars australien un forum de discussion en ligne pour avoir publié un lien vers un site pro-vie américain ainsi blacklisté.

La controverse a fait éruption après qu'un internaute anonyme ait déposé plainte auprès de l'administration australienne contre des images très dures de foetus avortés sur le site AbortionTV.com, un site américain. Selon un journal australien, l'objectif de l'internaute était en fait de tester l'administration australienne afin de prouver qu'un site légal pouvait facilement se retrouver blacklisté. En effet, la possibilité de blacklister les sites avait été à l'origine lancée contre la pédophilie sur Internet, et non contre tout autre contenu. Ainsi, après la plainte de l'internaure conter AbortionTV.com, les autorités australiennes lui ont confirmé le bannissement du site.

La question de la censure sur Internet, d'abord cantonnée à des pays comme la Chine arrive donc pour la première fois dans un pays développé. Et elle porte sur la question de l'avortement, alors que des débats très vifs ont secoués l'Australie récemment.

Source : LifeSiteNews

A lire aussi :

L'australie va financer les avortements à l'étranger


Financement des IVG à l’étranger : l’Australie se divise


Scandale en Australie: l'Etat offre 5000 dollars par avortement tardif


La lutte contre l'avortement fait rage en Australie


Manifestations à Melbourne contre l'avortement à la demande

Publié dans Actualité Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article