USA: un juge de la Cour suprême va quitter ses fonctions

Publié le par Avortementivg

Le président américain Barack Obama devra vraisemblablement procéder très rapidement à la nomination d'un nouveau juge à la Cour suprême des États-Unis. Le réseau public NPR a rapporté jeudi que le juge David Souter a informé la Maison-Blanche qu'il comptait prendre sa retraite.

La nouvelle n'a été confirmée ni par l'administration Obama ni par la Cour suprême, mais de nombreux médias ont obtenu la même information. Un porte-parole de la Maison-Blanche a dit que le président n'avait pas été « officiellement » informé, et que le juge Souter avait le « droit de faire son annonce ».

Le juge Souter, âgé de 69 ans, a été nommé par le président George Bush père, en 1990, mais il s'est rapidement imposé comme une voix libérale et non pas conservatrice comme on s'y attendait au départ. Aux États-Unis, les nominations à la Cour suprême font généralement l'objet de débats très partisans entre démocrates et républicains.

Depuis sa nomination, le juge Souter s'est rangé du côté des défenseurs du jugement Roe vs Wade, qui a légalisé l'avortement aux États-Unis. Il s'est aussi prononcé en faveur des programmes de discrimination positive, d'une limitation du recours à la peine de mort et des droits des détenus de la prison de Guantanamo Bay.

Il a été l'un des quatre juges dissidents dans la décision de la Cour suprême de mettre un terme au projet de recomptage des bulletins de vote en Floride lors de la présidentielle de 2000, jugement qui a confirmé l'élection du président Bush aux dépens du démocrate Al Gore.

La nomination d'un nouveau juge, la première par un président démocrate depuis 1994, ne devrait donc pas modifier le rapport de force au sein du plus haut tribunal des États-Unis. À l'heure actuelle, quatre juges sont considérés comme libéraux, et quatre autres, comme conservateurs. L'arbitrage s'effectue en quelque sorte par le juge Anthony Kennedy, considéré comme un républicain modéré.

Les juges de la Cour suprême des États-Unis sont nommés à vie. Les nominations sont donc aussi rares qu'importantes. À titre de comparaison, le président George W. Bush n'a nommé que deux juges lors de ses huit années à la Maison-Blanche, soit les juges conservateurs John Roberts et Samuel Alito, en 2005.

Selon le Washington Post, le vice-président Joe Biden s'est vu confier la tâche de dresser une liste des candidats. Selon de nombreux experts, il est probable que le président Obama veuille nommer une femme.

La presse américaine considère d'ailleurs que les favoris de la course sont la solliciteuse générale Elena Kagan et deux juges de cours d'appel fédérales, Sonia Sotomayor et Diane Wood.

Lors de la course à l'investiture démocrate, Barack Obama avait affirmé que l'opinion d'un juge sur l'épineuse question de l'avortement n'allait pas constituer un élément-clé de son choix. « Nous avons besoin de quelqu'un qui a le coeur, l'empathie, de reconnaître ce que c'est d'être une mère adolescente. L'empathie de comprendre ce que c'est d'être pauvre, d'être Afro-Américain, d'être gai, d'être handicapé, ou vieux. Ce sont les critères que j'utiliserai pour sélectionner les juges. »

Source : Yahoo News

A lire aussi :

Obama offre 50 millions de $ pour le fonds des Nations Unies pour la population


Obama : sa ligne de conduite sur l'avortement

Publié dans Actualité Etats Unis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article