Espagne : la pilule du lendemain autorisée

Publié le par Avortementivg

La pilule du lendemain sera bientôt en vente libre, sans ordonnance, dans toutes les pharmacies espagnoles, a annoncé la ministre de la Santé Trinidad Jimenez.


"Il s'agit d'une méthode de contraception d'urgence, à n'utiliser qu'en cas d'urgence. Nous ne souhaitons pas qu'elle devienne une méthode de contraception de plus", a insisté Mme Jimenez lors d'une conférence de presse conjointe avec la ministre de l'Egalité, Bibiana Aido. Rien n'est moins sûr, puisque qu'aucune décision n'a été prise pour garantir cela. C'est justement l'obligation d'ordonnance qui la permettait.


Cette mesure, déjà mise en place dans d'autres pays européens comme la France, sera appliquée d'ici à trois mois, a ajouté la ministre, précisant que le gouvernement cherchait ainsi à limiter le nombre de grossesses non désirées et le nombre d'avortements.


La pilule du lendemain, contraception d'urgence à utiliser dans les 72 heures après un rapport sexuel, n'est pour l'instant disponible que sur ordonnance en Espagne.


Le nombre d'avortements pratiqués en Espagne a été multiplié par deux entre 1998 et 2007, selon les derniers chiffres diffusés par le ministère de la Santé.


Le gouvernement socialiste a prévu de libéraliser la loi sur l'avortement, pour le rendre pleinement légal dans un délai de grossesse limité, comme c'est déjà le cas dans la plupart des pays européens.


Ce projet a suscité le vif rejet des milieux catholiques et anti-avortement espagnols. Des dizaines de milliers de personnes revendiquant le droit à la vie ont ainsi manifesté fin mars à Madrid contre ce projet.
Actuellement, l'avortement n'est autorisé en Espagne qu'en cas de viol dans un délai maximum de 12 semaines de grossesse, de malformations du foetus (22 semaines) ou en cas de "danger pour la santé physique ou psychique de la mère" (sans limitation de temps).

 

Source : Le Figaro

 

A lire aussi :

 

USA : la pilule du lendemain dès 17 ans


La pilule du lendemain en vente libre au Canada


Chili : la pilule du lendemain interdite car abortive

Publié dans Actualité Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article