Sondage BVA auprès des femmes sur l'IVG

SONDAGE BVA

Les Françaises et l'IVG (2005)

L’Institut BVA a réalisé une enquête auprès d’un échantillon représentatif des Françaises de 18 ans et plus.

Pensez-vous que l'avortement laisse des traces psychologiques difficiles à vivre pour les femmes ?
Janvier 2005
oui : 86%
non : 11%
NSP: 3%

Rappel 2001
oui : 86 %
non : 11%
NSP : 3%

Pensez-vous que la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l'Interruption Volontaire de Grossesse ?


Janvier 2005
oui : 83%
non : 14%
NSP : 3%

Rappel 2001
oui : 78%
non : 18%
NSP: 4%

Depuis novembre 2004, une loi donne la possibilité aux femmes, en début de grossesse d'avoir recours à des Interruptions Volontaires de Grossesse à domicile sous contrôle médical. A ce sujet, de laquelle de ces deux opinions vous sentez-vous la plus proche ? :

Cette loi va dans le bon sens car elle permet de faciliter pour les femmes le recours à l'Interruption Volontaire de Grossesse : 43 %

Cette loi va dans le mauvais sens car elle risque de banaliser le recours à l'Interruption Volontaire de Grossesse : 50 %

NSP 7 %

SONDAGE BVA
983 femmes âgées de 18 ans et plus ont été interrogées du 22 au 23 décembre 2004 et du 7 au 8 janvier 2005 par téléphone.

Méthode des appliquée aux variables suivantes : âge et CSP (catégorie socio-professionnelle) du chef de famille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :